Trapiche et usine de Ron Aldea

Depuis 1969, Ron Aldea travaille continuellement dans le moulin à sucre « El Melonar », avec le « Rompecabos ».

Puerto Espíndola

Autrefois, port d’importance notable et activité intense destinée au commerce du sucre provenant des plantations de canne locales.

Aujourd’hui, petit port de pêche et de sport, se forme à côté de sa plage de sable noir, l’une des enclaves les plus pittoresques de l’île de La Palma.

Charco Azul

Ensemble de piscines d’eau marines de grande beauté et de grande valeur naturelle, déclarée en 2012 comme l’une des 10 meilleures piscines naturelles en Espagne.

San Andrés

 C’était le centre commercial le plus important de la région nord-est de l’île, atteignant le titre de « village » aux 16ème et 17ème siècles.

Aujourd’hui comme le reste de son passé brillant, nous pouvons encore visiter dans cette ville singulière et emblématique la beauté de son église Renaissance, ses rues pavées et ses belles demeures aux balcons imposants. 

Los Sauces

Zone éminemment agricole, sols fertiles et grande richesse en eau.

Le centre névralgique de Los Sauces est gardé par l’église Notre-Dame de Montserrat qui, avec la grande place qui porte son nom, la célèbre Plaza de La Alameda et son exubérant parc Antonio Herrera, constituent un ensemble unique sur l’île.

Nacientes de Agua de Marcos y Cordero

Le parcours du Canal de Marcos et Cordero, également connu sous le nom de « Las Aguas », est considéré comme le plus impressionnant en raison de sa flore et de sa beauté singulière, au sein des itinéraires de randonnée de l’île de La Palma.

Forêt de Los Tilos

En juin 1983, l’Unesco a déclaré Los Tilos Réserve mondiale de la biosphère pour sauvegarder l’écosystème macaronésien de laurisilva, devenant ainsi la première réserve mondiale de l’archipel des Canaries.

Finca des camachos

 La canne à sucre, culture dominante aux XVe et XVIe siècles, était d’une grande importance dans l’économie locale de la région.

La Finca de Los Camachos, située dans la municipalité voisine de Barlovento et appartenant à la famille Quevedo depuis plusieurs décennies, est aujourd’hui la seule plantation de canne à sucre biologique de l’île.